Séminaires de Lecture Rapide - Daniel Gagnon

Daniel Gagnon M.A. orthopédagogueDaniel Gagnon M.A. orthopédagogue

Aller plus loin en lisant plus vite!

Lisez et comprenez plus vite, soyez plus concentré et plus efficace, gagnez du temps !

Rencontres avec Alice

(Suite de la chronique: Des lecteurs prodiges, cela existe, mais c’est très rare. Voici un cas:)

Première rencontre
J'arrive de rencontrer ALICE . Un tout petit bout de jeune fille, très allumée. Elle a réussi le prétest, que je fais passer à tous mes participants adultes depuis 13 ans, en lisant à 500 m/m avec 100 % de rétention (moyenne habituelle de mes participants adulte: 220 m/m et 70 %).

Par la suite, je l'ai initié à la lecture rapide. Elle a assimilé les techniques très rapidement. Je lui ai fait passer une dizaine de tests et sa vitesse a varié entre 700 et 1100 m/m, avec toujours au moins 80 % de rétention. Et tout cela, après une heure d'entraînement et sans effort. Je crois qu'elle peut progresser encore. À suivre...

Commentaire de S :
La recette, la recette ?! mdr

Ma réponse :
Il n'y en a pas. Elle a appris à lire en première année. Elle n'est donc pas précoce. Ses professeurs de musique disent qu'elle lit bien la musique. Elle lit sans effort particulier. Je lui ai fait parcourir les pages à 2400 m/m, puis 4000 m/m, elle aimait cela, particulièrement 2400 m/m. Mes participants veulent quitter la salle ou me lancer leurs livres si j'insiste trop pour les entraîner à plus de 1000 m/m. Elle a une capacité d'assimilation cognitive qui ne s'enseigne pas. À notre prochaine rencontre, je vais discuter de cela avec elle.

2000 m/m ???
Je m'en vais voir Alice. J'ai plusieurs tests difficiles et validés. J'ai des exercices avancés qui visent à se « brancher » sur son hémisphère droit. Des exercices qui n'ont jamais fonctionné avec moi, mais comme elle est exceptionnellement douée, peut-être qu'elle arrivera à atteindre les 2000 m/m. Je vous en reparle.

Deuxième rencontre
Finalement, Alice était fatiguée et elle n'a pas battu de record. Elle réagit très bien aux exercices de lecture en état de relaxation, mais cela n'améliore pas sa performance. Sa vitesse ralentit avec la fatigue, mais cela n'affecte pas sa rétention qui reste toujours au-dessus de 80 %. Plus haut score hier: 920 m/m, 90 % de rétention.

Pour ceux que cela intéresse, elle touche la page avec son pointeur et parcourt toute la ligne. Elle affirme qu'elle se dit tous les mots dans sa tête et elle n'a pas d'explication pour ses capacités exceptionnelles, à 7 ans elle lisait déjà comme cela.

Rappel: ce qui précède est la reproduction éditée d'une série de posts publiés sur Facebook il y a un an.

Correction: dans une version précédente de ce texte, je parlais d'«acuité visuelle», plutôt que de «capacité d'assimilation cognitive». Pourquoi cette correction ? Parce que la vitesse de lecture ne dépend pas des mécanismes de l'oeil (bien que cela joue évidemment un rôle), mais de notre capacité à intégrer les informations. Pour en savoir plus, voir cette chronique.