Séminaires de Lecture Rapide - Daniel Gagnon

Daniel Gagnon M.A. orthopédagogueDaniel Gagnon M.A. orthopédagogue

Aller plus loin en lisant plus vite!

Lisez et comprenez plus vite, soyez plus concentré et plus efficace, gagnez du temps !

La dyslexie et autres difficultés d’apprentissage de la lecture (suite)

Mme Jocelyne Giasson nous disait, à l’époque où je l'avais comme professeure il y a plus de vingt ans, que 90 % des cas de difficultés d'apprentissage en lecture sont réglés lorsqu’on donne aux élèves des textes qui sont significatifs pour eux, c'est-à-dire qui correspondent à leur connaissance du vocabulaire, à leur bagage de connaissances et à leurs intérêts.

Voici ce qu’elle écrivait dans un article faisant le bilan des recherches sur les interventions auprès des élèves en difficultés :

Offrir des textes complets

D'après le modèle socio-constructiviste, l'apprentissage se réalise lorsque l'enfant est devant une tâche complète et significative, une tâche dans laquelle il peut contribuer à la construction du sens avec l'aide d'un participant plus avancé. Malheureusement, les élèves en difficulté de lecture n'ont pas souvent l'occasion d'écouter et de lire des textes intéressants et substantiels: on les limite souvent à des exercices sur des habiletés isolées ou on leur propose des extraits de textes. Les élèves en difficulté, au contraire, ont besoin d'occasions fréquentes d'être engagés activement dans la construction et l'interprétation de textes entiers. Des expériences ont montré que les élèves en difficulté fonctionnent très bien à l'intérieur de cercles de lecture dans lesquels ils ont à discuter avec leurs pairs, non pas de paragraphes, mais d'un roman entier (Perreault et Giasson, 1996).
http://www.acelf.ca/c/revue/revuehtml/25-2/r252-05.html

Lire c’est chercher du sens. Vous n’arriverez à rien de bon en faisant des exercices ennuyeux, avec des textes ternes, dans des livres « plates ».