Séminaires de Lecture Rapide - Daniel Gagnon

Daniel Gagnon M.A. orthopédagogueDaniel Gagnon M.A. orthopédagogue

Aller plus loin en lisant plus vite!

Lisez et comprenez plus vite, soyez plus concentré et plus efficace, gagnez du temps !

liremieux.ca.amourlecturevitesse.jpgProchain séminaire sur Paris - Mardi 19 juin 2018



Comment LIRE VITE

et découvrir un plus grand plaisir de lire

Si je me fie à ce que les participants à mes cours me disent, vous visitez ce site pour répondre à un ou plusieurs de ces besoins :
(Dans l’ordre le plus souvent exprimé)

1) Vous voulez lire plus vite.
2) Vous aimeriez pouvoir dégager rapidement l’essentiel d’un texte.
3) Vous aimeriez avoir une meilleure concentration.
4) Vous voulez améliorer votre capacité à mémoriser vos lectures.
5) Vous avez déjà lu sur la lecture rapide ou même suivi un cours sans résultats et vous aimeriez en obtenir.

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez apprendre tout cela sur ce site ou encore avec l'application LIREMIEUX.CA, une cyberformation qui a fait ses preuves et qui vous permettra de développer ces capacités rapidement dans le confort de votre foyer en étant guidé pas à pas à l’aide d’une approche systématique, rigoureuse (sans fla-fla ni pseudosciences) et garantie.

1- Lire plus vite
Quand vous lisez, vous vous dites silencieusement les mots dans votre tête. Lire rapidement, c’est simplement se dire les mots «rapidement» dans votre tête. C’est une question d’habitude et c’est très facile à développer.

Pour apprendre comment développer cette habitude, je vous propose d’accéder à la partie de mon livre qui explique en détail comment s’entraîner à lire vite. Par contre, avant de penser à développer votre vitesse (et surtout de la maintenir), il faut que vous appreniez à utiliser la technique pour avoir une meilleure concentration, et c’est expliqué en 3.

2- Aller à l’essentiel d’un texte rapidement
C’est le besoin premier de ceux qui sont débordés de lecture. Là, on entre dans les stratégies de lecture. On appelle lecture dynamique l’ensemble de ces stratégies.

Peut-être avez déjà lu partiellement un livre ,mais vous êtes resté sur votre appétit et :

- vous vous êtes senti coupable de ne pas avoir tout lu ;
- vous avez été envahi par un sentiment d’incomplétude relié à la peur d’avoir manqué des informations cruciales ;
- vous êtes resté avec l’impression de manquer de persévérance parce que vous vous êtes arrêté avant d’avoir complété ce que vous aviez entrepris.

À l’inverse, vous avez peut-être lu un livre intégralement en y consacrant beaucoup de temps et d’effort, pour réaliser que le livre ne répondait pas à vos attentes.

Et encore, il y a tous ces livres qui font 400, 500 ou 600 pages et plus qui traînent dans votre bibliothèque depuis des années et que vous vous promettez de lire… un jour, si Dieu le veut…

Il est impossible de tout lire, mais il est possible d’aller chercher ce qu’on a besoin de savoir sans perdre d’informations importantes, sans se sentir coupable et sans perdre son temps à lire des textes interminables et inutiles. C’est ce qu’enseigne la lecture sélective.

3- Concentration
C’est le nerf de la guerre, la base de la lecture rapide : vous ne pourrez pas lire vite ni avoir une bonne mémoire de ce que vous avez lu si vous n’êtes pas d’abord bien concentré.

La solution est par contre très simple, il s’agit de lire avec un pointeur. Cette technique, qui est, répétons-le, à la base de la lecture rapide, vous est expliquée en long et en large dans mon livre (je vous indique plus loin comment y accéder en un clic).

4- Mémoriser à court et à long terme les idées lues

COURT TERME :

a) Le pointeur, en vous aidant à être mieux concentré, vous aidera à mieux retenir.
b) Le chapitre 20 de mon livre vous donnera quelques trucs supplémentaires.
c) LIREMIEUX vous apprendra à prêter attention et à remarquer en vous faisant passer 20 tests de lecture. Car si l’on sait qu’on va devoir répondre à des questions sur le texte qu’on lit, on développe l’habitude d’être attentif.
d) Finalement, la technique pour mémoriser à long terme vous aidera également à mémoriser à court terme.

LONG TERME :

En fait, l’action de travailler à mémoriser à long terme les idées lues, c'est ce qu'on appelle... étudier. C’est un domaine qui a fait l'objet de beaucoup de recherches. Les chercheurs sont unanimes: la meilleure façon de procéder, c’est de mettre en application cet aphorisme : «Une idée n’est pas complète tant qu’elle n’est pas exprimée

Cette stratégie fait également partie de la lecture dynamique.

5- Livres et cours en circulation
Buzan, Richaudeau ? Honnêtement, je ne connais personne qui est devenu un lecteur rapide en lisant ces livres.

Photoreading ou photolecture ? Lisez ces textes : 1, 2, 3

Les cours qui promettent plus de 1000 m/m en éliminant la sous-vocalisation ou en élargissant l’empan de l’œil ou en utilisant un tachistoscope (Rapid Serial Visual Presentation)? La recherche est claire : FOUTAISE. Je parle ici d'un compte rendu d’une mégarecherche sur ces prétentions. Il y en a d'autres (si vous lisez l'anglais).


VOUS ÊTES PRÊT À COMMENCER !

Pour une meilleure concentration, c’est dans mon livre à la première étape, chapitre 1 et 2. Les chapitres 3 à 6 donnent des explications plus détaillées pour ceux qui ont des questions.

Pour lire plus vite, toujours dans mon livre, c’est le chapitre 19 section 4.

Pour aller à l’essentiel, c’est mon cours gratuit «Comment lire 10 livres par semaine ». Pour y accéder, il faut s’abonner à l’InfoLectureRapide.

Pour retenir à court terme, je rappelle que lire avec un pointeur y contribue beaucoup. Faire des tests comme dans LIREMIEUX également. Le chapitre 20 de mon livre donne un truc complémentaire. Le chapitre 16 explique comment un survol préalable y contribue.

Pour retenir à long terme, ce texte très complet fait le tour de la question.

Pour avoir une idée générale de mon approche, je vous invite à lire la suite de cette page.