Séminaires de Lecture Rapide - Daniel Gagnon

Daniel Gagnon M.A. orthopédagogueDaniel Gagnon M.A. orthopédagogue

Aller plus loin en lisant plus vite!

Lisez et comprenez plus vite, soyez plus concentré et plus efficace, gagnez du temps !

Avant-propos : le cadre de référence

Extrait du livre à paraître : Oubliez ce qu'on vous dit sur la lecture rapide, tout est faux! Voici ce qui fonctionne

Cadreder%C3%A9f%C3%A9renceLIREMIEUX.CA%20-%201.jpg

Mon squelette

Vous apprendrez plus loin que j’accorde beaucoup d’importance à dégager dès le départ le cadre de référence de l’auteur, c’est-à-dire sa thèse, son école de pensée et ses concepts clés. Pourquoi ? Parce que nous apprenons du général au particulier et qu'il est plus facile d’assimiler les détails et les différents arguments d’une thèse, si l’on a d’abord une vue d’ensemble des idées de l'auteur. Pour pouvoir mettre de la chair sur l'os, il faut avoir le squelette. Le voici donc :

Ma thèse

L’utilisation d’un pointeur et l’entraînement à la sous-vocalisation rapide constituent une percée dans l’enseignement et la pratique de la lecture. Le survol, la lecture sélective et l’écrémage sont des stratégies intuitives, perçues superficiellement, qui ont besoin d’être systématisés, justifiés et dont l’usage doit être déculpabilisée.

Mon école de pensée

La métacognition ou apprendre à apprendre

«Méta» veut dire «sur» et «cognition» veut dire «connaître». La métacognition c’est la réflexion de l’apprenant sur «comment apprendre» au moment où il apprend; on dit souvent que c’est «la pensée sur la pensée». C’est se demander avant de chercher à apprendre un contenu nouveau: quelle est la meilleure approche pour l’apprendre ?

Avant les années 90, on parlait de la méthodologie du travail intellectuel. Je m’intéresse à cela depuis toujours : quand j’étais enfant, mon grand frère Pierrot parlait de ses «astuces» pour désigner les stratégies qu’il utilisait pour gagner aux jeux et j’étais fasciné par cela.

Vous allez dans ce livre apprendre des astuces pour dégager avec efficience le sens d’un texte et le mémoriser.

Mes concepts clés

Le pointeur

Pour pouvoir lire rapidement, il faut être concentré. Être concentré, c’est focaliser, c’est cibler. L’archer, comme le tireur d’élite, focalise son attention sur la mire pour atteindre sa cible, il ne laisse pas son regard vagabonder. Car l’œil a tendance à balayer la scène qu’il regarde. En lecture, l’utilisation d’un pointeur pour guider l’œil favorise la concentration et permet un rythme de lecture plus rapide.


La sous-vocalisation rapide*

Lorsque vous parlez, vous dites les mots à un rythme qui varie entre 150 et 200 mots à la minute (m/m). Vous pouvez parler plus lentement, en bas de 150 m/m, mais vous risquez d’ennuyer vos interlocuteurs. I-ma-gi-nez que je vous par-le en dis-tin-gant cha-que syl-la-be de cha-que mot: vous allez rapidement me demander d’arrêter mon petit manège débilitant. Et ceux qui lisent à cette vitesse aiment rarement lire, pour la même raison.

À l’inverse, vous pouvez parler plus rapidement que 200 m/m. Si vous n’êtes pas habitué, vous allez avoir tendance à escamoter des syllabes et à marmonner. Au-delà d’une certaine vitesse (autour de 250 m/m selon votre habileté) vous deviendrez incompréhensible. Vous êtes limité par votre appareil phonatoire.

Quand vous lisez silencieusement, vous n’avez plus cette limite. Pourtant la très grande majorité des gens lisent à moins de 250 m/m. Selon une sommité dans l’enseignement de la lecture, madame Jocelyne Giasson, il est normal de lire à plus de 300 m/m. Or seulement 10% des gens lisent à cette vitesse, et seulement 1% lisent à plus de 400 m/m, alors que les recherches montrent qu’on peut viser jusqu’à 500 m/m sans perdre de compréhension.

Pour y parvenir, il s’agit simplement de prendre l’habitude de se dire silencieusement les mots rapidement à l’aide d’un entraînement très simple.

Plus de 90 % des participants à mon séminaire de lecture rapide parviennent à devenir de très bons lecteurs, soit lire à plus de 300 m/m avec 80% de rétention d’un texte facile (conte, nouvelle).

Environ 30 % atteignent le niveau de lecteur rapide, soit plus de 400 m/m, toujours avec 80% de rétention.

Malgré ce que dit la recherche, il y a des exceptions :

- Environ 4 % des participants à mon séminaire arrivent à lire plus vite que moi, soit plus de 500 m/m avec 80 % de rétention.
- En 20 ans d’enseignement de la lecture rapide, seulement une douzaine de personnes sont arrivées à lire à plus de 700 m/m.
- J’ai rencontré une seule personne, une petite fille de 13 ans, qui a lu devant moi un texte à 1100 m/m. C’est plus de deux fois ma vitesse.


Le survol

Précisons que ce qui suit ne s’applique pas aux romans et autres lectures ludiques (bien que cela puisse s’y appliquer aussi).

On ne lit pas un livre de A à Z. On commence par chercher à répondre aux questions qu’on se pose, car un bon pédagogue commence par répondre aux questions que l’apprenant se pose avant de répondre aux questions qu’il ne se pose pas. Quand vous lisez, vous êtes un autodidacte: ce qui signifie que vous vous instruisez par vous-même. À ce titre, vous vous devez alors d’être un bon pédagogue avec vous-même et commencer par répondre aux questions que vous vous posez.

Le survol du livre consiste essentiellement à chercher dans la table des matières :

1. Le cadre de référence de l’auteur
2. Ce qui répond à votre objectif de lecture (lecture sélective)
3. Ce qui attire votre curiosité
4. Ce qui traite de ce que vous connaissez déjà
Puis vous survolez le chapitre à lire en utilisant la technique d’écrémage.


La lecture sélective**

ATTENTION : la lecture sélective demande de la maturité, il n’est pas recommandé de l’enseigner aux 16 ans et moins et elle ne s’applique pas aux livres ludiques.

La lecture sélective est la plus puissante des stratégies que vous allez apprendre dans ce livre. Elle me vaut le plus de témoignages positifs parce qu’elle vous permet d’aller rapidement à l’essentiel et à ce que vous avez besoin de savoir. Elle procure aussi un extraordinaire plaisir de lire parce que comme vous êtes toujours dans l’essentiel, le pertinent, ce qui vous intéresse, vous ne vous ennuyez jamais. Si vous choisissez de lire ce livre en lecture sélective, vous devriez commencer par lire le chapitre 8 sur la lecture sélective.

La lecture sélective consiste à cibler dans la table des matières ce qui répond à vos besoins, c’est-à-dire à trouver dans le texte ce qui est le plus susceptible de vous servir concrètement et prochainement. Vous ne lisez jamais un livre au hasard, vous le lisez pour une raison : quelle est cette raison ?


L’écrémage

À l’époque que le lait n’était pas homogénéisé, la crème montait sur le dessus et on disait que c’était le meilleur. L’écrémage cible le meilleur des textes courts, soit l’introduction, la conclusion, les premières phrases des paragraphes et les phrases avec des mots-clés.

Comme lecteur nous sommes extrêmement dépendants de la qualité d’écriture d’un texte. Un texte c’est un message qui est encodé par un émetteur, l’auteur; à titre de récepteur, le lecteur doit se servir des règles d’écriture pour décoder plus efficacement le message qui lui est transmis.


Tester sa mémoire

C’est bien beau d’aller rapidement à l’essentiel d’un texte, puis d’aller chercher tous les détails avec une concentration optimum, si vous choisissez de le lire intégralement. Mais cette information sera perdue si vous ne prenez pas un temps spécifique après votre lecture pour ancrer l’information dans votre mémoire à long terme. Et vous devez faire cela immédiatement après chaque chapitre, au moment où les informations sont fraiches dans votre mémoire, afin de les transférer dans votre mémoire à long terme.

Dans un premier temps, vous devez essayer de générer de mémoire ce que vous avez lu, puis vous devez mettre en pratique l’aphorisme : «Une idée n’est pas complète tant qu’elle n’est pas exprimée.» En bref, vous devez restituer l’information à quelqu’un d’autre, car :

La meilleure façon de maîtriser un sujet, c’est de l’enseigner.

Demandez à un professeur que vous connaissez ce qu’il pense de cette affirmation, vous le verrez hocher la tête les yeux grands ouverts, le sourire accroché aux lèvres.

tumblr_n6yvrmqhbm1qbv5pfo1_500.gif


*Développez votre capacité à sous-vocaliser rapidement dès maintenant avec LIREMIEUX.CA.

**Vous pouvez apprendre la lecture sélective gratuitement MAINTENANT !.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------