Séminaires de Lecture Rapide - Daniel Gagnon

Daniel Gagnon M.A. orthopédagogueDaniel Gagnon M.A. orthopédagogue

Aller plus loin en lisant plus vite!

Lisez et comprenez plus vite, soyez plus concentré et plus efficace, gagnez du temps !

CHAPITRE 4- Pourquoi notre œil

cesse-t-il de se déplacer en saccades

lorsqu’il suit le pointeur?

Parce que nous sommes attirés par le mouvement.

En fait, notre œil est fait pour suivre le mouvement.

Imaginez que vous marchez dans une clairière par une belle soirée d’été. Le soleil s’estompe à l’horizon. Il n’y a plus de vent. Tout est immobile. Soudain au loin, à la limite de votre vision périphérique, un oiseau s’envole silencieusement. Immédiatement, votre attention est attirée et vous suivez sa course à travers le ciel.

Nous avons tous vécu une situation similaire. Le mouvement attire l’attention.

Les premières cellules primitives ayant évolué pour aboutir à l’œil humain sont dites photosensibles. Elles sont apparues pour permettre de distinguer la présence de lumière. C’est le rôle de la vue que d’utiliser la lumière. Rapidement, ces cellules primitives ont évolué pour servir aussi à reconnaitre le mouvement. Elles ont poursuivi leur évolution jusqu’à être capable de distinguer les couleurs et les images. Distinguer le mouvement permet aux prédateurs d’être avertis de la présence d’une proie. À l’opposé, cela permet aux proies d’être averties qu’ils sont dans le point de mire d’un prédateur.

Dans l’évolution de notre espèce, la lecture est une activité récente. Les optométristes vous diront que ce n’est pas une fonction à laquelle notre œil est adapté. En lecture efficace, cette lacune est compensée en utilisant la propriété de l’œil d’être attiré par le mouvement. Le pointeur facilite le travail de reconnaissance et de défrichage. Il assiste l’œil dans la direction à prendre. Il le libère des distractions qu’offre la vision périphérique et lui permet de focaliser sur les seuls éléments qui procurent l’information désirée, la suite des mots.

Les optométristes vont recommander pour certains troubles de la vision de lire en utilisant un pointeur. Parce que le pointeur permet d’éviter la fatigue oculaire et facilite le travail des yeux.

Les premiers animaux harnachés pour l’agriculture ont été les bœufs. Lorsque les premiers chevaux ont été utilisés, les agriculteurs se sont aperçus que le harnais de bœuf les étranglait. Le bœuf est massif avec un cou très court. Le cheval beaucoup plus haut a un long coup. L’invention du harnais de corps, mieux adapté, a augmenté sa productivité en cessant de l’étrangler. Ainsi le pointeur est mieux adapté au travail de l’œil que le regard libre, et il augmente notre productivité comme lecteur.

Hattie_Johnson_2.jpg
Le pointeur est au lecteur, ce que la mire est au tireur : un outil permettant à l’œil de focaliser sur sa tâche. Il permet à son utilisateur d’atteindre son objectif : pour le tireur, sa cible; pour le lecteur, le sens.


Lire%20avec%20un%20pointeur.png
Utiliser un pointeur est un geste spontané lorsqu’on cherche un mot, un nom ou un nombre dans une liste. Pourquoi ? Parce que cela favorise la concentration. Comment ? En empêchant l’œil de s'égarer sur la page. Si le pointeur favorise la concentration, pourquoi ne pas toujours l'utiliser ?